Ces quelques informations sur la région du café, dit "Eje Cafetero" ou "Paisaje Cultural Cafetero" vous aideront à mieux appréhender votre séjour dans cette région mythique et incontournable de la Colombie, site protégé par l'UNESCO World héritage depuis 2007.

En Colombie, la production de café, en grande majorité de l'arabica (plus de 70%) fait vivre plus de 500 000 familles de petits producteurs. Et avec 14,2 millions de sacs de café vert de 60 kg en 2015 - c'est la façon officielle de chiffrer la production nationale - la production est en hausse de 17% par rapport à 2014. Sa réputation n'est plus à faire : le "Café de Colombia" est d'ailleurs protégé par une Indication Géographique depuis 2007. Le café est partout, même dans la rue où vous pourrez commander un tinto plus ou moins allongé et il se peut même que le serveur y verse incognito un pot de sucre !       

         

Les trois villes du triangle du café

Une bonne partie des caféiers pousse entre 1200 et 1800 m dans cette fameuse zone del'Eje cafetero (le triangle du café). Elle a été colonisée au milieu du XIXe siècle par les habitants du département voisin de l'Antioquia. C'est une terre extrêmement fertile coincée entre les villes de Manizales (perchée à 2150 m, offrant un panorama à couper le souffle sur les montagnes environnantes et le glacier du Ruiz), Pereira (1410 m) et Armenia (1480 m).

C'est une destination de choix pour le tourisme rural, pour partir à la découverte de fincas reculées à l'architecture traditionnelle paisa. Dans les villages, les paysans se déplacent souvent en jeep Willys (les fameuses "yipao", qui paradent dans les rues de Calarca chaque année en juin) et les sentiers de randonnée ne sont jamais bien loin.

L'Eje Cafetero est ponctué de nombreuses réserves naturelles, dont le sanctuaire de faune et flore Otun Quimbaya (490 hectares), qui ravira les amateurs d'ornithologie. Une escale dans cette réserve est souvent au programme de nos circuits !

Comme notre nom l'indique, nous vous conseillons de ne manquer sous aucun prétexte une randonnée dans la vallée de Cocora, qui abrite les derniers survivants de palmiers à cire (Ceroxylon quindiuense). Emblèmes nationaux de la Colombie, ces palmiers longilignes peuvent atteindre jusqu'à 60m de haut !

Après l'effort, le réconfort : craquez pour la spécialité locale de Cocora et du charmant village de Salento : la truite, qui elle aussi est au programme de nos circuits.                    

La combinaison de températures agréables, de vallées verdoyantes, et d'impressionnants sommets enneigés rendent donc la région du café parfaitement adaptée aux voyageurs curieux. En revanche, cette zone ne peut être visité en un seul jour, c'est l'endroit idéal pour passer quelques jours ou plus à explorer l'un des terrains les plus uniques de la planète.